Elle est née à 37 SA

37sa

Ma babychon est donc arrivée à 37SA, comme ça, sans prévenir ! Du jour au lendemain ! Pour pleins de monde, cela peut paraitre anodin, totalement « normal » en soit ! Oui, parce qu’on entend souvent les futures mamans dire à ce stade de grossesse : « C’est bon bébé tu peux arriver quand tu veux maintenant ». C’est LA phrase que j’ai entendu énormément de fois ! Sauf que moi j’aurais préféré qu’elle arrive après… Mais on ne choisit pas et aujourd’hui, elle fait mon bonheur au quotidien. Je n’étais pas réellement prête, tout simplement. Pas prête à accoucher, pas prête à terminer cette grossesse, pas prête à avoir cette sensation de ventre « vide » … La veille de mon accouchement, je ne pensais pas, mais alors pas du tout à accoucher ! J’étais loin d’imaginer que  bébé arriverai avant, parce que je n’avais pas de symptômes particuliers, parce que la veille j’étais encore en train de rire avec mes collègues lors d’une petite visite, parce que j’étais allée faire quelques courses, et aussi, la veille, j’ai fait mes photos de grossesse, celles que je faisais chaque mois, au même endroit avec chouettePapa. Je me souviens avoir posté une photo sur facebook et aussi sur instagram en disant que c’était les dernières photos de ma grossesse (effectivement !), qu’il me restait quelques semaines avant de te découvrir, de t’avoir dans mes bras… Puis, le soir, j’ai perdu les eaux… (Sensation hyper étrange, bref, je vous en parle ici {Mon accouchement}.

Babychon est donc arrivée par « surprise » à 37SA ! Une petite pépette en bonne santé, de 3 kg et 49 cm (Oui, je sais, c’est pas mal). Ma DPA devait être le 10 janvier. Mais Babychon est arrivée en décembre, avant noël. Je lui ai écrit un texte, pour ne pas oublier.

{10 janvier 2016}. C’est censé être le jour de ta naissance. Mais tu en as décidé autrement, tu as préféré venir en 2015 et tu vas bientôt avoir un mois. Les débuts n’ont pas été simples, puisque tu es arrivée sans prévenir et maman n’a pas eu le temps de faire le deuil de la grossesse. Même si tu me combles de bonheur, te sentir dans mon ventre, en sécurité, me manque parfois encore. J’avais l’impression de te protéger. Tu parais encore si fragile aujourd’hui. Je me surprends parfois encore à caresser mon ventre, comme si tu allais me répondre par un petit coup de pied. Il m’arrive de me réveiller la nuit, comme je le faisais auparavant et poser mes 2 mains sur mon ventre… Il est désormais temps de mettre un point final à cette grossesse. Aujourd’hui tu es là, près de nous et c’est un bonheur immense que de t’avoir dans mes bras. Je pourrais passer des heures à te regarder, à t’observer dans les moindres détails. Je pourrais te garder dans mes bras H24 mais j’ai parfois besoin de dormir LOL. Nous sommes si proches toi & moi. Ne grandit pas trop vite ma bébé. Je t’aime tellement. Je n’aurais pas imaginé que l’on pouvait aimer à ce point. Quand tu étais dans mon ventre je disais t’aimer mais ce n’est finalement rien contrairement à ce que je ressens depuis que l’on t’a posé sur moi. 💕

Publicités

2 commentaires sur « Elle est née à 37 SA »

  1. C’est vrai qu’on banalise beaucoup l’arrivée « précoce » d’un bébé de nos jours, j’ai moi aussi souvent entendu cette fameuse phrase mais je n’ai jamais vraiment compris pourquoi les futures mamans veulent absolument accoucher plus tôt. Il est certain que la fin de la grossesse peut être épuisante, douloureuse, qu’on est en mode « baleine » mais moi j’étais contente d’arriver au terme car je savais que c’était le mieux pour mon bébé. Il lui faut du temps pour se construire et chaque jour de plus passé dans le ventre de sa maman est important, même s’il est « viable » autant qu’il reste au chaud le temps qu’il lui faut.

    Je me disais qu’il arriverait quand il serait prêt et que ce bébé je l’avais voulu, donc autant assumer ma grossesse jusqu’au bout. ^.^

    Je comprends ton sentiment de « vide », si le bébé doit être prêt je pense que la maman aussi et ce n’est pas facile de se faire à l’idée que du jour au lendemain on sera deux et plus seulement qu’un. J’avais vraiment la sensation que mon fils faisait partie de moi et même en accouchant à terme cela m’a fait bizarre de me sentir seule dans mon corps et de ne plus l’avoir rien qu’à moi. Il était comme mon secret car personne ne pouvait le voir, le sentir, le toucher. Il n’était rien qu’à moi… Aha.

    J'aime

  2. Je te comprends !
    Pour ma part après 10 semaines de MAP, j’étais « prête » à ce que ma puce naisse dès les 37 SA … mais la coquine a attendu deux semaines de plus ! Sur le coup je n’en pouvais plus, je voulais l’avoir dans mes bras, je savais que la sentir dans mon ventre allait me manquait mais j’étais en même temps moins à l’aise avec ce corps, ce gros bidou qui limitait les mouvements et qui tiraillait de plus en plus ! Et puis après l’accouchement, je n’ai pas vécu de baby blues ou autre mais c’est vrai que parfois, je me suis surprise à toucher mon ventre et à regretter qu’elle ne soit plus à l’intérieur ou tout était plus simple, où il y avait moins de sources d’inquiétudes !

    Ta puce aura 3 mois dans 2 jours, fiouuuu ! (déjà que la mienne aura 1 mois dans 4 jours et que ça me semble irréel …) !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s