Des mots sur ses maux 

Ce soir j’avais envie d’écrire. Écrire pour me soulager. Écrire là, sur ma chaise d’hôpital à côté de ma puce qui dort paisiblement ou presque. En attendant. Quoi ?  Je ne sais pas vraiment. Elle est là, à côté de moi. Elle a un « souci » mais il faut attendre. Attendre que le temps passe. La laisser comme ça, dans sa souffrance, sans pouvoir l’aider. Attendre. Babychon est hospitalisée depuis le jour de ses 3 mois. La journée commençait pourtant bien. Comme tous les matins, mon bébé était en forme. Je suis allée la chercher dans son lit et je lui ai souhaité un « Happy 3 mois » comme « tous les mois » depuis sa naissance. Elle m’a répondu par de jolis sourires, et tout pleins de petits gazouillis. De jolis sourires comme elle le fait depuis quelques semaines déjà. Elle était bien. J’ai passé la matinée avec elle et je l’ai fais toute jolie pour fêter ses 3 mois. On devait faire les photos, comme on le faisait depuis ses 1 mois. C’était notre petite séance photos du mois. Mais nous n’avons pas eu le temps de la faire. Tant pis on se rattrapera.. A quelques jours près ce n’est pas bien grave. Nous avions notre visite chez le pédiatre cet après midi là. Nous sommes donc aller a ce fameux rendez vous toutes les deux. Babychon était bien, comme à son habitude, elle souriait a la pédiatre. Elle a été pesée puis mesurée. Puis je ne sais pas trop pourquoi, bébé s’est mise à régurgiter une première fois. Puis une seconde fois. La seconde fois a été le choc pour moi. Bébé a vomi du sang. Du sang séché, du sang « ancien » comme m’a dit ma pédiatre. Mes larmes se sont mises à couler sans pouvoir s’arrêter. J’ai été totalement paniquée sur le coup. La pédiatre m’a donc fortement recommandé de me rendre aux urgences pédiatriques, en me faisant un courrier pour qu’ils reçoivent ma Babychon. Nous y sommes allés tous les 3, avec le papa que je me suis empressée d’appeler à la sortie du rendez vous pédiatre. Et puis voilà. Nous attendons. Après une prise de sang, chose horrible pour bébé qui a hurlé, et maman en pleurs à côté, Babychon a été hospitalisée et mise en chambre. Elle est traitée depuis ses 1 mois pour un RGO. Depuis ses 1 mois, c’est compliqué. Malgré les traitements, mon bébé souffre toujours. Elle est pourtant tellement agréable à vivre, on ne soupçonnerait même pas qu’elle a mal. Elle fait ses nuits également. Bref, un bébé qui souffre, en silence. Depuis ses 1 mois, nous essayons tant bien que mal de la soulager. En vain. Ce fut la goutte d’eau le jour ou elle a vomi du sang. Selon la pédiatre des urgences, il s’agit d’une irritation de l’oesophage. Peut être qu’un jour cet article servira a quelqu’un, qui cherche aussi des solutions ! Voici les signes qui m’ont alerté : Ca a commencé par des hauts le cœur. Assez régulièrement, bébé avait ça, au bib ou même seulement quand on lui donne la tutute. A la maternité on m’avait dit que c’était à cause du liquide amniotique qu’elle avait avalé et que ça passerait … Mais c’est toujours le cas aujourd’hui ! Elle ne prend d’ailleurs pas de tutute, elle les recrache ! Puis il y a eu la respiration : à certains moments, j’avais l’impression que mon bébé avait du mal à respirer. Nous nous sommes d’ailleurs déjà rendu aux urgences pour ça, mais ils nous ont renvoyé chez nous en mettant ca sur le compte des parents stressés (1er enfant). Mais bien sûr ! Il y a aussi : Une prise de poids mais pas excessive. Babychon prend environ 20 grammes par jour, le stricte minimum … Les régurgitations et même les vomissements font également partis du « package RGO » ! Puis il y a les rots tardifs (porter bébé a la verticale pendant une heure, merci, mes bras sont encore en souffrance ainsi que mon dos). Les pleurs aux biberons, le biberon qui dur une heure, la tête qui bascule brusquement vers l’arrière. C’est ce que mon bébé fait au quotidien (ou presque). L’heure du biberon est presque toujours un moment de stresse. Ce qui devrait pourtant être un moment de plaisir ! J’essai de prendre sur moi et de ne pas stresser mais parfois c’est difficile. Ajouter tout cela à la fatigue. Bref, aujourd’hui, à part changer de traitement, je n’ai pas l’impression d’avancer. Je n’ai pas l’impression d’être écoutée et entendue par ceux qui sont censés être « des professionnels ». On tourne en rond. On nous a dis 1000x que c’était rien. Il y a eu du mieux, puis des rechutes… Ca ne fait que ca depuis 2 mois ! Nous en sommes arrivés à un nouveau traitement à l’heure d’aujourd’hui. Demain sera peut être le jour de sa sortie.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s